Vaccin de Pfizer : pas de surrisque cardiovasculaire chez les plus de 75 ans | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccin de Pfizer : pas de surrisque cardiovasculaire chez les plus de 75 ans

De nouvelles données issues de l’étude EPI-Phare (ANSM/CNAM) confirment la sécurité d’emploi chez les sujets âgés du vaccin contre le Covid à ARN messager de Pfizer-BioNTech, en montrant qu’il n’augmente pas le risque d’événements cardiovasculaires graves (infarctus du myocarde, AVC ischémique, AVC hémorragique et embolie pulmonaire) chez les personnes âgées de 75 ans et plus en France. Cette étude a été réalisée du fait de signaux potentiels d’événements cardiovasculaires pour le vaccin Comirnaty à partir des déclarations de pharmacovigilance. Elle a été menée à partir des données du système national...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…