Zika : le risque de microcéphalie est plus important au 1er trimestre de la grossesse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Zika : le risque de microcéphalie est plus important au 1er trimestre de la grossesse

Des experts de l’Institut Pasteur (Paris), en collaboration avec des chercheurs polynésiens, ont réalisé une modélisation mathématique à partir de la précédente épidémie de virus Zika qui a sévit en Polynésie française en 2013-2014. Ils ont ainsi pu évaluer à 1% le risque de microcéphalie du fœtus ou du nouveau-né chez les mères infectées au cours du 1 er semestre de la grossesse. Cinq mois après les premiers signalements de cas de microcéphalie au Brésil, les preuves s’accumulent pour établir un lien entre l’infection par le virus Zika chez la...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…