Une étude de randomisation mendélienne remet en cause les supplémentations calciques dans la population générale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une étude de randomisation mendélienne remet en cause les supplémentations calciques dans la population générale

Les fractures liées à l’ostéoporose sont un problème majeur qui retentit sur la qualité de vie et sur la mortalité. Une supplémentation en calcium est recommandée afin de prévenir et de réduire le risque d’ostéoporose et de fracture. Il semble, selon plusieurs études, qu’une calcémie dans la partie plutôt élevée de la normale (dans des valeurs comparables à ce qui est observé après supplémentation calcique) soit associée à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité. A l’inverse, ces calcémies plutôt élevées semblent protéger l’os. Afin de déterminer...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…