Le diabète responsable d’un déclin cognitif accéléré | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le diabète responsable d’un déclin cognitif accéléré

Une vaste étude confirme l’impact négatif du diabète sur l’évolution des fonctions cognitives. Cette étude a été réalisée sur 13 351 adultes issus de la cohorte Aric, ayant entre 48 et 67 ans au moment de l’inclusion (1990-1992). Ils ont été suivis pendant 20 ans. Les participants ont subi trois séries de tests neuropsychologiques visant à évaluer leurs fonctions cognitives : le Delayed Word Recall Test (DWRT), le Digit Symbol Substitution Test (DSST), et le Word Fluency Test (WFT). Les analyses montrent que la présence d’un diabète chez un quinquagénaire...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…