Les inhibiteurs de SGLT2 ont potentiellement un bon rapport coût-efficacité dans les pays à revenu faible ou intermédiaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les inhibiteurs de SGLT2 ont potentiellement un bon rapport coût-efficacité dans les pays à revenu faible ou intermédiaire

Chez les patients atteints de diabète de type 2 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, l'accès aux nouveaux médicaments antidiabétiques, par exemple les inhibiteurs de SGLT2, les agonistes du récepteur du GLP- 1 ou les analogues de l'insuline, pourraient réduire l'incidence des complications liées au diabète mais leur prix représente un problème limitant leur accessibilité. L’objectif de cette étude, lancée par un groupe international baptisé Global Health & Population Project on Access to Care for Cardiometabolic Diseases, était d'estimer les objectifs de prix à défendre dans les négociations...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…