Formation, missions, qualités requises, salaire : tout savoir sur l'exercice de médecin du sport

28/06/2023 Par Timothée Wattinne
Vous souhaitez connaître les missions d’un médecin du sport ? Combien il gagne ? Et où il peut exercer son métier ? Notre partenaire RemplaFrance vous explique tout ! 
 

La médecine et le sport sont vos passions et vous souhaitez combiner les deux pour en faire le métier de vos rêves ? Vous souhaitez en savoir plus sur le métier de médecin du sport ? On vous détaille son rôle, sa formation, les évolutions de carrière et également le salaire auquel il peut prétendre.    Le rôle du médecin du sport
La médecine du sport est une spécialité médicale qui s’intéresse à la biologie et à la physiologie du sport notamment les activités sportives en conditions particulières ainsi que les pathologies spécifiques de l’appareil locomoteur. Elle regroupe également la prévention, le diagnostic et la prise en charge des maladies liées au sport. Ayant une formation de médecin généraliste, le médecin du sport a pour rôle d’accompagner au quotidien les sportifs et de suivre régulièrement l’état de leur santé.   Les missions du médecin du sport On appelle un médecin du sport, le spécialiste des sportifs car il travaille en permanence avec les athlètes et connaît parfaitement toutes les mesures destinées au maintien et à l’amélioration de la condition physique des sportifs de tout âge et de tout niveau. En tant que médecin du sport vous serez amené à : - Faire un examen clinique approfondi et complet pour s’assurer de l’absence de contre-indication à la pratique de l’activité physique envisagée -Conseiller au quotidien le sportif sur son hygiène de vie (suivre son alimentation, son temps de sommeil, etc.) -Améliorer les performances sportives grâce à une prise en charge personnalisée et correspondante à l’état de santé du sportif -Traiter et connaître toutes les pathologies développées par les sportifs et liées à la pratique du sport (tendinite, entorse, ligament croisé, difficultés articulaires ou musculaires...) -Protéger la santé mentale des sportifs confrontés souvent au stress d’une pratique intensive   Les lieux et modes d’exercices des médecins du sport Une fois que vous aurez terminé les études en médecine du sport, vous pourrez exercer en tant que salarié à court terme (CDD) ou à long terme (CDI - Temps plein ou CDI - Temps partiel) dans différentes structures, et notamment certains hôpitaux ou cliniques, des centres nationaux d’entraînement, des fédérations sportives, des centres sportifs universitaires, ou encore des clubs sportifs professionnels. Vous pourrez également effectuer des remplacements réguliers ou occasionnels.   Les qualités requises pour devenir un bon médecin du sport Pour bien exceller dans votre métier, il faudra avoir un bon relationnel car vous travaillerez toujours en collaboration avec d’autres spécialistes, comme les cardiologues, les nutritionnistes ou encore les kinésithérapeutes. Évidemment, il faut être un passionné du sport et connaître toutes les failles et les risques auxquels votre patient pourrait s’exposer, ce qui vous permettra de l’aider à prévenir les éventuelles blessures. Pour devenir un bon médecin du sport, vous devez aussi disposer d'un sens de la psychologie et de la pédagogie très développé. Cela permettra de pouvoir soutenir la santé mentale de vos patients sportifs. Vous accompagnerez peut-être des champions ou des grands athlètes et pour se faire, vous devez savoir comment les remettre en confiance ou les rebooster après un coup dur.   Formation   Pour exercer en tant que médecin du sport, il faut obtenir un Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) en médecine du sport. Il s’agit d’un DESC dit de type I, qui dure 2 ans. Mais avant cela, il faut tout d’abord être titulaire d’un DES (diplôme d’études spécialisée). La formation en tant que médecin du sport est la même que celle d'un médecin généraliste : elle requiert un minimum de 9 années d'études [avant la mise en place de la R3C, nldr]. Au cours de la huitième année, il est possible de préparer un diplôme d'études spécialisées complémentaire (DESC) en médecine du sport de deux ans. La première moitié de la formation (deux semestres) s'effectue alors durant la dernière année d'internat. Durant ce cursus, vous serez amené à effectuer quatre stages de six mois dans des centres agréés en médecine du sport par la Société Française de Médecine de l'Exercice du Sport (SFMES). Le reste du programme s'achèvera après l'obtention de votre DES.    Salaire d’un médecin du sport Il faut savoir que les médecins du sport ont souvent le statut de vacataires, voire de bénévoles. Ils sont parfois amenés à exercer (le plus fréquemment à temps partiel) dans des centres médico-sportifs ou des associations sportives. D’après Jobted, le salaire brut annuel d’un médecin du sport est estimé à 68 800 € par an soit 4 040 € net par mois. Il varie aussi en fonction de l’endroit où il exerce, soit dans un hôpital public ou dans une clinique privée.

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17