Grève : Les petits mots de Buzyn pour rassurer les internes

16/12/2019 Par Sandy Bonin
Les hôpitaux qui ne respectent pas le temps de travail des internes seront passibles de sanctions. C'est ce qu'a annoncé Agnès Buzyn pour rassurer les internes, en grève illimitée depuis mardi 10 décembre.

  Article mis à jour le mardi 17 décembre. Sur BFMTV, dimanche, la ministre a promis que les dépassements du temps de travail réglementaire de 48 heures par semaine seraient "rendus publics, dans tous les hôpitaux", qui "pourraient avoir des sanctions" en cas de «manquements répétés et manifestes». Selon Agnès Buzyn, des discussions pourraient prochainement s'ouvrir pour "valoriser" le "temps de travail additionnel" des internes et "faire en sorte que la réglementation s'applique, c'est-à-dire qu'ils aient un repos compensatoire après une garde". Dans une interview accordée à What's up doc, la ministre annonce également son intention de «travailler sur la rémunération des demi-gardes». «il y a beaucoup d’internes qui font des demi-gardes ou travaillent le soir jusqu’à 23 heures ou plus, sans pour autant que ce temps supplémentaire soit rémunéré.» Agnès Buzyn a également annoncé une prime «vie chère» pour les internes d'Île de France et promis une prime de 5000 euros annuelle pour les futurs «docteurs juniors» (internes de spécialité en fin de cursus).

Les internes, appelés à la grève depuis le 10 dénoncent depuis plusieurs mois la "dégradation des soins", le dépérissement de l'hôpital public, ainsi que leurs mauvaises conditions de formation et d'exercice. [Avec AFP et What's up doc]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17