Externes, internes : plus de 600 postes de CESP offerts pour 2021-2022

25/04/2022 Par Marion Jort

Un arrêté publié au Journal officiel le 21 avril fixe, université par université, le nombre de contrats d'engagement de service public pouvant être signés par les étudiants de deuxième et de troisième cycles des études de médecine.    A compter du 16 mai, les étudiants en médecine pourront déposer leur dossier pour souscrire à un contrat d’engagement de service public (CESP) au titre de l’année universitaire 2021-2022. Créé par la loi Hôpital, patients, santé, territoires de 2009, le CESP permet aux étudiants et internes en médecine de toucher 1200 euros bruts mensuels contre un engagement à choisir une spécialité moins représentée ou à s’installer dans une zone sous-dotée autant d’année qu’ils auront bénéficié de l’aide financière.  Dans cette optique, le ministère de la Santé a publié au Journal officiel un arrêté fixant le nombre de CESP offerts par faculté.  Pour les externes, 338 contrats de CESP sont offerts. Ils sont répartis de la manière suivante : Aix-Marseille et Corse : 10  Amiens : 8  Angers : 5  Besançon : 8 Bordeaux : 10 Brest : 4 Caen : 12 Clermont-Auvergne : 10 Dijon : 9 Grenobles Alpes : 5  Lille (université et faculté catholique) : 13 Limoges : 7 Lyon : 13 Montpellier : 15 Lorraine : 16 Nantes : 6  Nice : 5 Université Paris Cité : 12 Sorbonne : 7 Paris XI : 5  Paris XII : 6 Paris XIII : 40 Poitiers : 11 Reims : 12 Rennes : 7 Rouen : 8 Saint-Etienne : 6 Strasbourg : 16 Toulouse : 15 Tours : 11 Versailles-Saint-Quentin-en Yvelines : 4 La Réunion : 2  Antilles-Guyane dont la collectivité territoriale de Guyane : 20   Pour les internes, 308 contrats de CESP sont offerts : Aix-Marseille et Corse : 10  Amiens : 8  Angers : 6 Besançon : 5  Bordeaux :9 Brest : 4 Caen : 13 Clermont-Auvergne : 8  Dijon : 6 Grenobles Alpes : 7 Lille (université et faculté catholique) : 12 Limoges : 3 Lyon : 9 Montpellier : 8 Lorraine : 20 Nantes : 5  Nice : 5 Université Paris Cité : 15 Sorbonne : 6 Paris XI : 5 Paris XII : 7 Paris XIII : 10 Poitiers : 8 Reims : 14 Rennes : 7 Rouen : 19 Saint-Etienne : 8 Strasbourg : 20 Toulouse : 8 Tours : 19 Versailles-Saint-Quentin-en Yvelines : 6 La Réunion : 3 Antilles-Guyane dont la collectivité territoriale de Guyane : 15   42 postes ont par ailleurs été offerts pour les praticiens à diplôme hors Union européenne (Padhue), dans certaines villes de France : 10 à Aix-Marseille et en Corse, 2 à La Réunion, un poste à Limoges, en Lorraine, à Montpellier, à Poitiers, à Reims, à Strasbourg et Toulouse, 8 postes sont offerts à Nice et 15 à Tours.  Les facultés de médecine ont jusqu’au 24 juin pour attribuer les postes et faire leur sélection. Les contrats non conclus au 24 juin 2022 feront l'objet d'une nouvelle répartition entre unités de formation et de recherche et composantes.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17