Des chiens en réanimation : ça se passe comme ça à Cochin | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des chiens en réanimation : ça se passe comme ça à Cochin

L'hôpital Cochin (AP-HP) autorise la présence occasionnelle de chiens de compagnie auprès des patients de réanimation. Une aberration pour la section locale de la CGT, qui demande de renvoyer fissa les toutous à la niche.

 

La CGT de Cochin a un nouveau combat : la chasse aux chiens dans le service de réanimation de l'hôpital. Un vrai sujet, d'après le syndicat, qui a abordé la question lors du dernier comité d'hygiène et de sécurité (CHSCT) de l'AP-HP et s'étonne de voir des boules de poils déambuler autour des perfusions et des machines de ventilation artificielle.

"On a des clébards en réa. Ils montent dans les lits. C’est une aberration ! Et pour l’hygiène, et pour les risques que ça fait prendre au personnel", s'agace Maryse Dantin, ex-secrétaire générale de la CGT Cochin, citée dans les colonnes du Parisien. Cochin serait le seul hôpital de l'Assistance publique à tolérer les chiens en réanimation.

"L’encadrement passe son temps à fliquer les soignants sur leur tenue, leurs cheveux et leurs bijoux mais il ne semble pas perturbé par la présence d’animaux potentiellement porteurs de germes et qui sont susceptibles, par exemple, de lécher le matériel ou les dispositifs médicaux des patients particulièrement vulnérables dans le service de réanimation médicale", dénonce encore le syndicat dans un communiqué.

 

Une bête question d'humanité

"Depuis plusieurs années, l’hôpital Cochin autorise les patients les plus fragilisés à avoir leurs animaux", a confirmé l'AP-HP au Parisien. Et le porte-parole d'argumenter sur les bienfaits des animaux de compagnie. "Des études ont montré le bénéfice apporté par leur présence. Elle aide ces patients à se libérer des angoisses, à s’exprimer, à retrouver une motivation pour le suivi des soins, à sortir de l’isolement", indique-t-il.

Et pour l'hygiène ? Un protocole a été établi, dont le texte prévoit "un brossage des dents, des soins des oreilles et des griffes", sans oublier un essuyage soigneux des pattes et du pelage "les jours de pluie". Le sujet sera néanmoins abordé au prochain CHSCT de l'hôpital. Temps de chien pour les corniauds ?

[Avec Le Parisien]

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…