Prison pour l'infirmier magnétiseur reconnu coupable de viol | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prison pour l'infirmier magnétiseur reconnu coupable de viol

Un infirmier magnétiseur de 68 ans a été condamné à sept ans de prison mercredi à Toulouse. Il a été reconnu coupable de deux viols et quatre agressions sexuelles sur des patientes. 

Les faits se sont déroulés, entre 2013 et 2017, dans le cadre de séances de soins de verrues, de zonas et de maladies de peau. Un infirmier libéral retraité de 68 ans, qui exerçait comme magnétiseur depuis une quinzaine d'années, a été reconnu coupable mercredi à Toulouse de deux viols et de quatre agressions sexuelles. 

Devant la cour criminelle départementale de Haute-Garonne, l'homme a nié les faits, arguant de gestes de soin "mal interprétés" dans la pénombre du cabinet. Au cours de ces manipulations, le magnétiseur demandait à ses patientes de se déshabiller et de retirer leurs sous-vêtements, allant jusqu'à glisser ses mains sur les parties génitales de certaines d’entre elles. Une des plaignantes a fait état d'attouchements et de pénétrations vaginales subies "sous emprise et dans un contexte de confiance médicale". 

Le magnétiseur, sans antécédent judiciaire, a été condamné à sept ans de prison, un peu en deçà des réquisitions du parquet (8 ans). Il a dix jours pour faire appel. 

[avec AFP et Ladepeche.fr

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…