Les étudiants en médecine dézinguent la réforme de la Paces dans une tribune | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les étudiants en médecine dézinguent la réforme de la Paces dans une tribune

Dans une tribune publiée sur Le Figaro étudiant, les étudiants de médecine, pharmacie et kinésithérapie dénoncent la réforme des études de santé, présentée cette semaine par le ministère de la Santé et de l’Enseignement supérieur. 

 

“Désillusion”, “reproduction de pratiques passées et dépassées”, “promesse de statu quo”. Les étudiants en médecine, pharmacie et kinésithérapie, par la voix de leurs associations étudiantes (Anemf, Anepf, Fnek)* n’ont pas de mots assez forts pour critiquer, dans une tribune publiée sur Le Figaro Étudiant, la réforme des études de santé présentée par les ministères de la Santé et l’Enseignement supérieur le mardi 5 octobre. 

 

Cette réforme, dont les décrets ont été publiés au Journal officiel, comprend notamment la suppression du numerus clausus, la fin du concours par QCM et a pour objectif de “diversifier les profils” en donnant “plus de flexibilité” et de “souplesse” aux universités. 

 

 

“A défi majeur, réforme ambitieuse”, écrivent-ils conjointement. “La fin du Numerus Clausus et de la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) annoncée par le Président de la République devait nous permettre de repenser l’entrée dans les études de santé. Fin de la voie d’entrée unique, du bachotage et introduction d’une sélection respectueuse de la diversité des profils et de l’impact humain sur les futurs étudiants, nombre d’objectifs nobles devaient être les piliers de cette réforme.”

 

 

Mais loin d’être satisfaits, les associations étudiantes dénoncent l’imprécision de ces textes. “Aujourd’hui l’heure est à la désillusion. Devant des textes aussi flous, et l’absence de moyens financiers suffisants de la part de l’Etat, les seules possibilités que l'on nous offre sont la reproduction de pratiques passées et dépassées”. 

 

Enfin, alors que la réforme promettait une “transformation imminente”, elles critiquent une “réforme s’étalant sur des années”. “Finalement, le recrutement des étudiants...

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…