PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dix signes qui montrent que les étudiants en médecine sont précaires

persiste pendant tout le cursus à cause de la longueur des études ; et qui est également lié au fait que les étudiants tardent à devenir indépendants, relève l’Anemf.  

 

Précarité alimentaire 

43,2 % des étudiants ne mangent pas à leur faim. L’enquête révèle aussi qu’un tiers des étudiants sautent des repas tous les mois, toujours à cause de difficultés financières.  

 

Difficulté à se restaurer pendant les stages  

Plus d’un quart (25,8 %) des étudiants n’ont pas accès à une offre de restauration pendant les stages. Par ailleurs, 14 % des CHU ont des lignes de gardes ne fournissant pas une offre de restauration alors que celles-ci durent toute la nuit. A l’issue de cette enquête, l’Anemf demande ainsi une garantie d’accès à un service de restauration hospitalier pour les étudiants, à un tarif équivalent à celui d’un ticket de restaurant universitaire (3,30 euros).  

 

Difficulté à payer le loyer 

1 étudiant sur 5 a des difficultés à payer son loyer, révèle l’Anemf. Près d’un étudiant sur trois a d’ailleurs été contraint de s’éloigner de son lieu d’étude pour un motif financier et 23 % des étudiants logent encore chez leurs parents, dont les trois quarts par obligation financière. 

 

Privation de chauffage l’hiver 

Plus d’un étudiant sur deux (53,6 %) ne se chauffe pas convenablement pendant l’hiver pour des raisons économiques.  

 

Fraude aux transports en commun 

Plus d’un étudiant sur 5 (22,6 %) a reconnu avoir déjà fraudé dans les transports en commun pour des raisons financières. Pourtant, près de 40 % des étudiants les utilisent pour aller à la faculté et 47 % pour aller au CHU, pointe l’Anemf.  

 

Organisation de gardes les veilles d’examens  

25,9 % des étudiants ont reconnu avoir déjà effectué des gardes la veille des examens...

15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…