Homéopathie : Boiron attaque le déremboursement devant le Conseil d’Etat

13/12/2019 Par Aveline Marques
MEP
Les fabricants d’homéopathie n’ont pas dit leur dernier mot. Boiron et Rocal (groupe Lehning) ont déposé lundi un recours contre la décision gouvernementale de déremboursement, qui doit s’appliquer partiellement au 1er janvier.
 

Après avoir présenté une requête sommaire en octobre, les deux acteurs de l’homéopathie, "déterminés à défendre la liberté de choix des Français", viennent de déposer un recours complet devant la plus haute juridiction administrative de France, annoncent-ils dans un communiqué du 9 décembre. Ils contestent la décision de mettre fin au remboursement des granules et préparations homéopathiques, qui doit intervenir en deux temps : le taux de prise en charge par l’Assurance maladie sera abaissé de 30 à 15% au 1er janvier 2020, puis supprimé au 1er janvier 2021.

Un non-sens économique pour Boiron et Lehning. Ils rappellent que le remboursement des spécialités homéopathiques ne représente que 0.29% du remboursement total des médicaments et estiment qu’il est source d’économies, "compte tenu de la moindre consommation d’autres médicaments plus chers". Les fabricants laissent entendre qu’ils pourraient se contenter d’un maintien du remboursement à 15%. Il se "solderait par un coût nul pour les finances publiques du fait de la franchise médicale" et permettrait, en outre, de conserver une TVA à 2,1%.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17