Délit statistique : des MG veulent évaluer l'impact psychosocial des convocations par la CPAM

16/11/2018 Par Fanny Napolier
Vignette

Pour la deuxième fois en quelques semaines, médecins généralistes et patients se sont rassemblés devant la CPAM des Côtes-d'Armor, pour protester contre le harcèlement des caisses et le délit statistique.

Quelque 70 patients et médecins généralistes ont manifesté, ce jeudi, devant la CPAM des Côtes-d'Armor à Saint-Brieuc. "Nous ne sommes pas contre les contrôles et les sanctions mais nous craignons que ce système décourage les médecins. Certaines convocations et entretiens ont déstabilisé des collègues qui, déjà en souffrance, ont fermé leur cabinet", souligne le Dr Yvon Le Flohic, médecin généraliste à l'origine de la mobilisation. Le "collectif médical 22" demandait notamment une évaluation de l'impact psychosocial des entretiens effectués par la CPAM auprès des médecins. En vain.

Face à cette fin de non-recevoir, les médecins du collectif ont lancé un mot d'ordre : refuser de répondre aux convocations de la CPAM. [Avec Letelegramme.fr et Ouest-France.fr]

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17