PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Nous sommes devant un mur" : Médecins pour demain appelle au déconventionnement et à la fermeture des cabinets pendant les JO

Très "déçue" par les propositions tarifaires de la Caisse nationale de l'Assurance maladie (Cnam) et devant "l'affront" de la nomination de Frédéric Valletoux à la Santé, l'association appelle les médecins libéraux à faire pression sur les pouvoirs publics.  

 

 

Ce jeudi 8 février était un jour noir pour Médecins pour demain (MPD). Le collectif – devenu association – qui s'est créé fin août 2022 pour obtenir un C à 50 euros était invité en tant qu'observateur à suivre la troisième séance multilatérale aux côtés des syndicats de médecins libéraux. Après quatre heures de discussions au cours desquelles la Cnam a présenté aux représentants de la profession son projet d'accord conventionnel et, surtout, ses propositions tarifaires, l'heure n'était pas à la fête du côté de MPD. 

G à 30 euros, "sous conditions d'économies", Rosp et forfaits structures simplifiés et inclus dans un forfait médecin traitant "difficile à estimer", "cumul de quelques actes réservés à certains spécialistes" et "revalorisation des consultations de pédiatrie en excluant les généralistes (qui réalisent plus de 80% des suivis)"… "Le compte n'y est pas", écrit le collectif dans un communiqué. "Nous sommes face à une Cnam qui propose simplement une remise à niveau de l'inflation. Il n'est question d'aucune revalorisation, bien au contraire, car celle-ci sera déjà gommée en fin d'année." Ce qui est proposé "est indigne et ne fera que dégrader plus rapidement nos conditions de travail", alerte MPD.  

Le collectif qui a appelé à plusieurs reprises depuis un an et demi les médecins à faire grève et à manifester, et a soutenu le mouvement de désobéissance tarifaire, se montre aujourd'hui inquiet. "Nous sommes malheureusement devant un mur. Le bulldozer continue son chemin sans s'arrêter, au mépris du terrain." "Affront de plus à la médecine libérale", la nomination dans la soirée de Frédéric Valletoux comme ministre délégué à la santé. "Il n'en fallait pas moins pour que le Gouvernement nous montre son dédain envers les médecins et son système de santé actuel", tempête MPD. 

Un acte minimal à 35 euros ou rien 

"Nous n'avons pas d'autres choix que d'appeler nos confrères à sortir collectivement du système conventionnel tant que l'Etat ne souhaitera pas le financer", appelle gravement le collectif. Il invite l'ensemble des médecins libéraux français à déposer leur lettre d'intention de déconventionnement sur le site dédié – créé par l'UFML – "ou à s'organiser dès à présent par bassin de vie pour initier des déconventionnements collectifs locaux coordonnés".  

Médecins pour demain appelle en outre les médecins à fermer leur cabinet durant les Jeux olympiques qui se dérouleront sur trois semaines cet été à Paris. "Il semblerait qu'Emmanuel Macron et le Gouvernement soient attachés à ce que les JO se passent dans de bonnes conditions. Il en fait sa priorité, plutôt que d'investir dans la santé de ces citoyens […] Montrons-leur ce que sont des JO sans médecin." 

Le collectif prévient : il ne lâchera rien, "à moins d'une réouverture de l'enveloppe actant un acte minimal garanti à 35 euros minimum, ajustés sur l'inflation et un cumul des actes accessibles à toutes les spécialités y compris la médecine générale". 

42 commentaires
18 débatteurs en ligne18 en ligne
Photo de profil de M A G
2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 10 jours
Dans un monde normal, la question devrait être : "est-ce que je me conventionne ?" et non pas "est-ce que je me déconventionne ?". Mais il est difficile de changer des paradigmes qui nous ont été in...Lire plus
Photo de profil de Eric Semeria
1,7 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
il y a 10 jours
Pour sortir un peu de notre monde, il faut savoir que d'autres professions (et non des moindres les Huissiers) ont déjà été ubérisé Certes ils n'étaient que Bac +5 Leurs actes avaient une tarificati...Lire plus
Photo de profil de L. K.
1,4 k points
Débatteur Passionné
Aide Médicale Urgente
il y a 11 jours
D'accord sur toute la ligne ! Quand à la fermeture pendant les JO j'approuve totalement, c'est triste mais c'est la seule chose qui les atteindra et leur fera connaître la saveur du mépris qu'ils exe...Lire plus
42 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Médecin, êtes-vous tenté par l'exercice salarié en centre de santé?

François  Leclercq

François Leclercq

Oui

Ayant une grande expérience de la médecine spécialisée en centre de santé, c’est un confort que je n’ai jamais connu en 3... Lire plus

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…