Délai de rdv, manque d'argent… Un Francilien sur trois a reporté ou renoncé à des soins

26/12/2022 Par S. B.
Patients
Un habitant d'Ile-de-France sur trois a reporté ou renoncé à des soins en 2022, selon une étude de l'Institut Paris Région. Les causes des reports ou renoncements ont changé par rapport à l'an passé. Les délais de rendez-vous et les obstacles économiques sont les principales raisons évoquées. 

 

Si les reports ou renoncements aux soins sont un peu moins nombreux qu'en 2021 (34% contre 36%), leurs causes ont nettement changé, note l'institut de recherche dépendant de la région Ile-de-France, qui a interrogé un échantillon représentatif de 5 771 personnes. En 2021, les patients citaient essentiellement des causes liées à la pandémie, comme la crainte d'attraper le Covid ou les délais pour obtenir un rendez-vous. 

En 2022, les causes de renoncement et de report sont beaucoup liés aux délais de rendez-vous et aux raisons économiques. C'est particulièrement le cas pour l'achat de lunettes ou de lentilles, les soins dentaires ou les consultations chez un psychiatre ou psychologue. 

Les soins dentaires sont les plus concernés par le report ou l'annulation de soins, 40% des personnes interrogées en faisant état, un nombre en baisse par rapport à 2021 (-7 points). Viennent ensuite les consultations chez un généraliste, avec 29% (+3 points) déclarant en avoir reporté ou annulé, les gynécologues (27% des femmes, stable) et les spécialistes (21%, +8 points). 

[Avec AFP] 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
32 débatteurs en ligne32 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17