Coupes menstruelles : une étude scientifique démontre leur intérêt | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Coupes menstruelles : une étude scientifique démontre leur intérêt

De plus en plus utilisées en particulier par les jeunes générations, les coupes menstruelles viennent pour la première fois de faire l’objet d’une étude scientifique.

 

Leur faible cout et leur aspect réutilisable et donc écologique font des coupes menstruelles une alternative aux serviettes hygiéniques et tampons, dans un contexte de médiatisation sur les risques de chocs toxiques associés à ces derniers. "Un milliard neuf cent millions de femmes dans le monde sont en âge d'avoir leurs règles - et passent donc en moyenne 65 jours par an à gérer leur flux de sang menstruel - et pourtant, il n'y a que peu d'études de qualité qui comparent les moyens de protection", a souligné l'une des auteurs de l'étude, Penelope Phillips-Howard (Liverpool School of Tropical Medicine). Et nombre de femmes dans le monde n'ont pas accès à ces moyens de protection, ce qui peut être handicapant pour elles à l'école, au travail ou dans leur vie quotidienne, notent les chercheurs.

C’est pourquoi l’étude qui vient de paraitre dans The Lancet Public Health pourrait avoir un impact important. Elle compile 43 travaux précédents, portant sur 3300 femmes. C'est la première à évaluer les coupes menstruelles, dispositif relativement peu connu par rapport aux serviettes et aux tampons. Elles sont fabriquées en silicone ou en latex, et s'insèrent dans le vagin afin de recueillir le sang menstruel. Elles doivent être vidées toutes les quatre à douze heures.

L’étude montre tout d’abord que 70 % des femmes qui ont déjà utilisé des coupes menstruelles assurent qu'elles préfèrent continuer à le faire.

Ensuite, l’efficacité de ce dispositif apparait équivalente...

Sources : 
6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…