Prévention primaire : le rapport bénéfice-risque des statines est généralement favorable | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prévention primaire : le rapport bénéfice-risque des statines est généralement favorable

Bien que l'efficacité des statines dans la prévention des maladies cardiovasculaires ait été bien établie dans des revues systématiques précédentes, leurs effets indésirables potentiels ne sont pas concluants, en particulier pour les événements indésirables musculaires, dont la définition est très variable. Le rapport bénéfice/risque des statines est clairement très favorable pour la prévention secondaire des maladies cardiovasculaires mais l'utilisation des statines en prévention primaire est encore controversée, en raison du risque plus faible de maladies cardiovasculaires dans cette population. Les recommandations actuelles sur le type et la posologie des statines...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…