Diabète : de nouveaux facteurs de risques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabète : de nouveaux facteurs de risques

[Congrès EASD 2019] Plusieurs études épidémiologiques, présentées lors du 55e Congrès annuel de l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD), qui s’est déroulé à Barcelone, du 16 au 20 septembre 2019, ont précisé les complications associées au diabète ou mis en évidence de nouveaux facteurs de risque dans les différentes formes de diabètes.

Une large étude observationnelle, ayant pris en compte plus d’1,1 million de patients diabétiques de type 2 européens ou japonais d’âge moyen 65,2 ans a révélé que les deux tiers d’entre eux sont indemnes d’antécédent cardiovasculaire et rénal.  Chez ces diabétiques, les manifestations qui apparaissent le plus précocement sont la néphropathie et l’insuffisance cardiaque, « une pathologie jusqu’ici négligée et qu’il va falloir mieux prévenir », a souligné le Pr Kare  Birkeland (Université d’Oslo, Norvège) lors du 55e Congrès annuel de l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD, Barcelone, 16-20 septembre 2019). Au cours de la période de suivi, qui allait de 2,5 à 10 ans selon les pays, 18 % des patients initialement sans antécédent cardiovasculaire ont développé un événement, le plus souvent une atteinte rénale (36 % des cas), une insuffisance cardiaque (24 %), moins fréquemment un accident vasculaire cérébral (16 %), un infarctus du myocarde (14 %), ou une artériopathie périphérique (10 %).

Une autre étude, australienne, effectuée à partir de données de patients britanniques suivis en soins primaires entre 2000 et 2017, confirme la nécessité de s’intéresser au diabète de type 2 des jeunes adultes. En effet, à la différence des diabétiques plus âgés, la mortalité globale n’a pas diminué au cours de la période d’étude chez les 29 678 patients ayant développé un diabète de type 2 entre 18 et 39 ans. Ces patients jeunes présentaient...

Sources : 
Source : 55e Congrès annuel de l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD, Barcelone, 16-20 septembre 2019). D’après les communications de : K.  Birkeland (Oslo, Norvège). S. Paul (Melbourne, Australie), N. Lund-Blix (Oslo, Norvège), P. Anagnostis (Thessalonique, Grèce), et R. Marculescu (Vienne, Autriche).

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…