PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les inhibiteurs de SGLT2 préviennent le risque de survenue d’un diabète de type 2 chez les prédiabétiques avec insuffisance cardiaque ou insuffisance rénale chronique

Les inhibiteurs de SGLT2 ont été développés comme agents hypoglycémiants sans effet insulino-dépendant et avec un faible risque d’hypoglycémie chez les diabétiques de type 2. Entre 2015 et 2019, des essais internationaux de grande taille ont montré que l’empagliglozine, la canagliflozine et la dapagliflozine amélioraient les complications cardiovasculaires et rénales des patients diabétiques de type 2. Plus récemment, les inhibiteurs de SGLT2 ont été utilisés dans l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance rénale chronique indépendamment du diabète. Dans ces essais, on a commencé à observer que les inhibiteurs de SGLT2 étaient capables...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…