Brocolis et choux, protecteurs contre les allergies cutanées ?

17/05/2023 Par Marielle Ammouche
Allergologie
Des chercheurs montrent que l’absence d’un nutriment présent surtout dans les brocolis et les choux aggrave les allergies cutanées.
 

Ils se sont intéressés à ces légumes du fait qu’ils contiennent certains nutriments agissant spécifiquement sur les « récepteurs des hydrocarbures aromatiques » (AhR). Or ces composés ont été associés, dans de précédentes études, à une aggravation des maladies inflammatoires de l’intestin et à la neuro-inflammation. Les scientifiques ont donc voulu voir s’ils pouvaient avoir un impact aussi sur les allergies. Pour cela, ils ont utilisé des souris rendus allergiques, dont certaines ont reçu une alimentation ne contenant aucun composé activant le récepteur AhR. Les scientifiques ont alors observé que les souris ne consommant pas ces nutriments présentaient une augmentation de l’inflammation et des allergies cutanées, contrairement aux souris qui en consommaient. Sur le plan biologique, l’absence de ces nutriments entrainait une surproduction TGF-bêta dans l’épiderme, qui perturbait les cellules de Langerhans du système immunitaire, « qui sont exclusivement présentes dans la peau et fonctionnent comme un modulateur des réponses immunitaires cutanées » rappelle l’Inserm. « Nos résultats suggèrent qu’un régime alimentaire déséquilibré pourrait augmenter les réactions allergiques cutanées chez l’humain par le biais de mécanismes que nous avons décrit précisément. En schématisant, on pourrait dire que notre travail permet d’expliquer pourquoi manger des légumes comme des brocolis et des choux peut limiter la sévérité des allergies cutanées et pourquoi il est donc important de les inclure dans son régime alimentaire », souligne Élodie Segura, chercheuse Inserm, qui a dirigé cette étude à l’Institut Curie. En outre, ces données pourraient aussi avoir un intérêt pour d’autres maladies de peau comme le psoriasis, mais aussi dans d’autres contextes pathologiques inflammatoires, comme dans un contexte tumoral.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17