Vaccin anti-Covid : un rapport sur les effets indésirables sera publié chaque semaine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccin anti-Covid : un rapport sur les effets indésirables sera publié chaque semaine

L’Agence nationale de sûreté du médicament (ANSM) a annoncé, vendredi 11 décembre, qu’un rapport sur les effets indésirables signalés sera publié chaque semaine dès le début de la compagne de vaccination contre le Covid-19. Un dispositif renforcé verra également le jour.

On en sait désormais un peu plus sur la campagne de vaccination contre le Covid qui devrait débuter dès janvier dans les Ehpad. Lors d’un point presse en ligne, vendredi 11 décembre, l’Agence nationale de sûreté du médicament (ANSM) a annoncé qu’un rapport sur les effets indésirables sera publié chaque semaine dès le début de la campagne.

"L'enjeu majeur est (...) d'identifier des effets indésirables qui n'auraient pas été observés lors des essais cliniques", a expliqué Céline Mounier, directrice de la surveillance à l’ANSM.

Ce sont les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) qui seront chargés d’analyser les effets secondaires signalés. Ils "prendront en compte non seulement les cas remontés par les professionnels de santé et les patients, mais aussi les cas signalés par les laboratoires". L’objectif : signaler les événements déclarés qui constituent des "signaux potentiels".

Les CRPV produiront ensuite "des travaux d’expertise" dans le but de "confirmer ou d’informer le signal et de caractériser son niveau de risque", a précisé Céline Mounier. Pour cela, le portail de déclaration des effets indésirables sera modifié pour être accessible le plus vite possible.

En cas d’observation d’une réaction immédiate du patient après injection du vaccin, le médecin devra sur rendre sur la plateforme Si-Vac, destinée à recueillir les données de vaccination, qui le redirigera directement vers le site de déclaration des effets indésirables, sans nécessité de renseigner de nouveau les informations du patient.

Une relance auprès des personnes vaccinées est également prévue afin de savoir si elles ont observé des effets indésirables après quelques jours.

[avec AFP]

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…