Face au "refus" de la Cnam, les médecins libéraux corses mettent en garde contre un risque de "déconventionnement généralisé"

13/02/2024 Par C. S.
Alors que leurs propositions ont été rejetées par la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam), jeudi 8 février, les médecins insulaires ont adressé une lettre ouverte au nouveau ministre délégué à la Santé et à la Prévention. Dans ce courrier, daté du lundi 12 février, les représentants de la CSMF de Corse demandent des "réponses concrètes" afin d'éviter un "déconventionnement généralisé".  

 

Les représentants de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) de Corse ont souhaité réagir. Dans une lettre ouverte adressée au nouveau ministre délégué à la Santé et à la Prévention, Frédéric Valletoux, ils prennent "acte du refus" de la Cnam de reconnaître et d'inscrire dans la convention médicale leurs "spécificités insulaires".  

Depuis plusieurs mois, les médecins libéraux corses se mobilisent pour obtenir la reconnaissance des difficultés spécifiques de leur exercice. Entre Noël et le jour de l'an, ils avaient notamment fermé leurs cabinets pour faire entendre leur voix. Leurs représentants, eux, avaient participé fin janvier à un focus de la Cnam dans le cadre des négociations conventionnelles. Ils déplorent de ne pas avoir été entendus. Le 8 février, la Cnam a opposé une fin de non-recevoir à leurs revendications. L'Assurance maladie propose uniquement une majoration de déplacement à 15 euros et une revalorisation des indemnités kilométriques en zone montagne.

   

Dans ce courrier, daté du lundi 12 février, les représentants de la CSMF de Corse rappelle que leur territoire, "de par son caractère d'île montage et l'absence de CHU, génère des problématiques spécifiques en matière de démographie médicale, d'attractivité du territoire et d'accessibilité aux soins". De plus, le caractère vieillissant de la population de la Corse "suscite aussi des besoins accrus en terme médicaux", complètent-ils, ajoutant à leurs arguments le taux de précarité sur l'île de 20%. 

 

"Le risque d'un déconventionnement généralisé" 

Dans ce contexte, les représentants de la CSMF de Corse souhaitent "alerter sur l'inquiétude et la frustration des médecins libéraux quant à l'absence de prise en compte de ces données sanitaires, démographiques et géographiques". Alors que la Cnam n'a pas donné suite à leurs propositions, "le risque d'un déconventionnement généralisé et d'une médecine à deux vitesses avec une rupture d'égalité de l'accès aux soins n'a jamais été aussi important", soulignent les praticiens dans leur lettre ouverte. 

"Les négociations conventionnelles se poursuivant, nous souhaitons des réponses concrètes tenant compte des propositions formulées par les médecins insulaires ces derniers mois", prolongent-ils, précisant que "les enjeux sont immenses" et que "la confiance des libéraux doit être restaurée".   

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

9 commentaires
Photo de profil de Alain Puig
336 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 3 mois
" les représentants de la CSMF de Corse rappelle que leur territoire, "de par son caractère d'île montage et l'absence de CHU, génère des problématiques spécifiques en matière de démographie médi...Lire plus
Photo de profil de Avocat  Du Diable
1,1 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 3 mois
Allons faire un tour chez nos collègue de Guyane ou de Mayotte , des départements très abandonnés . Après on discute de la Corse . Pour rappel et contrairement à ce qui fut dit par un grand géograph...Lire plus
Photo de profil de Eric Semeria
2,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
il y a 3 mois
j'ai vécu les 12 dernières annéesn de ma vie professionnelle à EVASANE des patients sur La Réunion au départ de Mayotte Donc je comprends la difficulté de l'exercice îlien Celà étant dit a t on les ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17