Les benzodiazépines contre-indiquent désormais la conduite

22/03/2017 Par Marielle Ammouche
Médicaments

Les benzodiazépines doivent apposer sur leur boite un pictogramme de niveau 3, le plus élevé, alors que les opioïdes sont au niveau 2.

Le Journal Officiel a publié le 18 mars une actualisation du système nerveux central (SNC) nécessitant l’apposition, sur leur boite, d’un pictogramme de vigilance concernant la sécurité routière. Il s’agit de l’arrêté du 13 mars 2017 modifiant l’arrêté du 8 août 2008. Selon APMnews, la nouvelle liste comprend 237 molécules indiquées dans un trouble du SNC dont 72 molécules ont fait l'objet d'une révision ce qui a donné lieu à une modification du pictogramme pour 15 d'entre elles. Il s'agit en particulier des benzodiazépines anxiolytiques, qui sont passées du niveau 2 "Soyez très prudent. Ne pas conduire sans l'avis d'un professionnel de santé", au niveau 3 le niveau le plus élevé "Attention, danger : ne pas conduire. Pour la reprise de la conduite, demandez l'avis d'un médecin". A noter, que les opioïdes, dans leur grande majorité, bénéficient d’un niveau 2 ! Certaines molécules ont, en outre, été ajoutées : la dihydroergotamine (solutions pour pulvérisation nasale), les antiépileptiques stiripentol (Diacomit), lacosamide (Vimpat), rétigabine (Trobalt) et pérampanel (Fycompa), ou encore les antipsychotiques quétiapine (Xeroquel), aripiprazole (Abilify), palipéridone (Trevicta). Les laboratoires ont 6 mois pour appliquer ces changements.  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17