Des bactéries résistantes aux antibiotiques retrouvées jusque dans les nuages

03/05/2023 Par Pauline Machard
Médicaments
C’est le résultat d’une étude de chercheurs français et canadiens, publiée en mars, qui ne présente pour le moment aucune conclusion sur les effets potentiels sur la santé de leur propagation dans l’atmosphère.
 

Des bactéries résistantes aux antibiotiques ont été découvertes jusque dans les nuages, voyageant au fil du vent, parfois sur de très longues distances, révèle une étude franco-canadienne, publiée dans l’édition du mois de mars de la revue Science of the Total Environment. “Ces bactéries vivent habituellement sur les feuilles ou dans le sol”, a expliqué Florent Rossi, auteur principal de l’article. “Nous avons découvert qu’elles étaient transportées par le vent jusque dans l’atmosphère et qu’elles pouvaient parcourir de longues distances, et même traverser le globe à haute altitude grâce aux nuages”, ajoute-t-il. Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs de l’Université Laval à Québec et de l’Université Clermont-Auvergne ont prélevé, à l’aide d’”aspirateurs” à haut débit des échantillons dans les nuages se formant au-dessus du Puy-de-Dôme, un volcan endormi du centre de la France, entre septembre 2019 et octobre 2021.   Entre 330 et plus de 30 000 bactéries par ml d’eau Depuis la station de recherche atmosphérique, perchée à 1 465 mètres, les scientifiques ont analysé ces échantillons à la recherche de gènes résistant aux antibiotiques. Résultat : les nuages contenaient entre 330 et plus de 30 000 bactéries par millilitre d’eau, pour une moyenne d'environ 8.000 bactéries par millilitre. 29 sous-types de gènes de résistance aux antibiotiques ont également été identifiés dans les bactéries. Avec l'utilisation très répandue des antibiotiques dans les soins de santé mais aussi en agriculture, ce type de souches représente un "enjeu sanitaire majeur à l'échelle mondiale", indique l'étude. A plusieurs reprises, les autorités sanitaires mondiales ont souligné les risques liés à ces bactéries qui rendent le traitement de certaines infections de plus en plus complexe. L'étude n'offre toutefois aucune conclusion sur les effets potentiels sur la santé de la propagation dans l'atmosphère de bactéries porteuses de gènes de résistance aux antibiotiques, estimant que seuls 5 à 50 % de ces organismes pourraient être vivants et potentiellement actifs.   [Avec AFP]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17