Psychiatrie : la HAS pose des limites à l'isolement et à la contention | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Psychiatrie : la HAS pose des limites à l'isolement et à la contention

La Haute Autorité de santé diffuse ce lundi 20 mars ses recommandations de bonnes pratiques. Des fiches détaillées de surveillance sont créées pour ces mesures "de dernier recours", assorties de durées limitées. "L'isolement et la contention mécanique sont des mesures de protection limitées dans le temps pour prévenir une violence imminente sous-tendue par des troubles mentaux" , rappelle la HAS dans ses recommandations . Elles s'inscrivent dans le cadre d'une démarche thérapeutique et ne doivent "être utilisées qu'en dernier recours après échec des mesures alternatives de prise en charge" ...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…