DMP : pourquoi la Cnam revoit ses objectifs à la baisse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DMP : pourquoi la Cnam revoit ses objectifs à la baisse

A cause du retard pris dans la généralisation du dossier médical partagé avant la crise du Covid puis pendant le confinement, l’Assurance maladie a revu ses objectifs à la baisse d’un tiers pour 2020. Relancé fin 2018, le DMP devait connaître un déploiement massif, avec une cible fixée à 40 millions de dossiers ouverts en cinq ans. Mais, fin 2019, la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam) en dénombrait 8,5 millions, au lieu des 10 millions prévus. Elle considère néanmoins avoir "été au rendez-vous", avec un objectif "rempli à 85%". A...
7 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Egora vous recommande également : 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…