Ces généralistes ont trouvé comment facturer les lapins posés par leurs patients

12/01/2023 Par M.G.
Patients
En moyenne, 28 millions de rendez-vous ne sont pas honorés en France, chaque année. Face à cette perte de temps non négligeable, des généralistes du Var veulent sanctionner financièrement ces patients.
 

Les généralistes en ont marre ! 28 millions de rendez-vous sont manqués par des patients chaque année en France. Cela représente en moyenne deux rendez-vous par jour et par médecin. Des généralistes du Var ont donc décidé de sanctionner financièrement leur patientèle à l'origine de ses lapins. "Certains syndicats prônent une facturation de la consultation qui n'a pas été honorée. En l'état actuel des textes, cela n'est pas possible. Nous ne pouvons facturer qu'un acte qui a été réalisé. En revanche, ce qu'il est possible de faire, c'est de pratiquer lors de la visite suivante un dépassement exceptionnel de quelques euros à la discrétion du médecin, qui ne sera pas pris en charge par la sécurité sociale" détaille le Dr Jean-Luc Le Gall, médecin généraliste et président du conseil de l'Ordre des médecins du Var. Près de Toulon, le Dr Etienne Alliot fait face avec ses associés à près de trois rendez-vous manqués chaque jour. Alors que prendre rendez-vous chez un médecin est de plus en plus difficile, le généraliste dénonce cette situation qui empêche d’autres patients de venir consulter. “On le vit très mal car on refuse vingt patients par jour et pendant ce temps-là, si vous comptez vingt minutes par patient et trois patients par jour qui n'annulent pas, cela fait une heure par jour pendant laquelle on ne pratique pas. C'est une perte de temps considérable", avance-t-il.

Le président du Conseil de l’Ordre des médecins du Var fait lui aussi face à ces rendez-vous non honorés. Selon lui, le problème est aggravé avec les plateformes de prise de rendez-vous à distance. “Les patients prennent plusieurs rendez-vous avec plusieurs médecins en même temps, et dès que l'un des rendez-vous est validé, ils n’annulent pas les autres”, explique-t-il. Il avance aussi un deuxième constat : “Et puis il y a ceux qui prennent rendez-vous parce qu’à un moment ils en ont besoin, et si trois jours après les symptômes ont disparu, ils n'annulent pas non plus.” Dans le Var, l’idée est de sanctionner financièrement les patients concernés, mais d’autres ont essayé de punir différemment. Certains médecins ont choisi de limiter la prise de rendez-vous pour les patients ayant déjà posé des lapins ou de ne plus prendre du tout les patients qui ont déjà manqué leurs rendez-vous plusieurs fois. “"C'est clair que c'est une limitation d'accès aux soins mais nous sommes obligés de faire comme cela" poursuit le président de l’Ordre des médecins du Var. [Avec francebleu.fr]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17