La sécrétine active la graisse brune et induit la satiété | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La sécrétine active la graisse brune et induit la satiété

Au cours des dix dernières années, le tissu adipeux brun humain (TAB) est apparu comme une cible thérapeutique potentielle dans le cadre des dysfonctionnements métaboliques et de l’obésité. Il a été démontré que l'activité du TAB est associée négativement à la résistance à l'insuline et à l'obésité chez les humains mais, chez l’homme, l'effet de la thermogenèse du TAB sur le bilan énergétique semble être limité par la masse relativement faible de BAT trouvée chez les humains, ce qui sous-tend que le TAB aurait des effets bénéfiques sur d'autres organes...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…