Corriger un déficit en vitamine D a des effets positifs sur les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux et la mortalité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Corriger un déficit en vitamine D a des effets positifs sur les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux et la mortalité

Les essais randomisés de supplémentation en vitamine D pour la prévention des maladies cardiovasculaires et de la mortalité de toutes causes ont généralement rapporté des résultats nuls. Mais peut-on généraliser ces résultats aux sujets ayant un taux faible de vitamine D ? L’objectif de cette étude a donc été de caractériser la relation dose-réponse entre les concentrations de 25-hydroxyvitamine D (25[OH]D) et le risque de maladie coronarienne, d'accident vasculaire cérébral et de mortalité toutes causes confondues dans les études d'observation et de randomisation mendélienne. Les auteurs ont réalisé des analyses...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…