Après 50 ans, deux-tiers des fractures ne sont liées ni à l’ostéoporose ni à l’âge | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Après 50 ans, deux-tiers des fractures ne sont liées ni à l’ostéoporose ni à l’âge

Une proportion importante des fractures survient chez les sujets de moins de 70 ans ou chez les sujets non ostéoporotiques, ce qui suggère que traiter seulement les sujets ayant une ostéoporose ne permettra pas de réduire le nombre de fractures en population générale. Depuis des décennies, on sait qu’une densité minérale osseuse basse est le facteur prédictif de fracture le plus robuste et le plus reproductible. Cependant, la majorité des fractures surviennent chez les patients n’ayant pas d’ostéoporose. On préfère donc maintenant définir une population à risque de fractures non...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…