Goitre multinodulaire toxique traité par iode radioactif : hypothyroïdie à un an chez plus d’un patient sur deux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Goitre multinodulaire toxique traité par iode radioactif : hypothyroïdie à un an chez plus d’un patient sur deux

Le traitement par l’iode radioactif des goitres multinodulaires toxiques, c’est-à-dire des goitres associés à une hyperthyroïdie, est de pratique courante. Mais on sait qu’un certain nombre de patients peuvent développer une hypothyroïdie, y compris après un certain délai. Pour des raisons de commodité, une dose fixe est parfois préférée à une dose calculée en fonction du poids, de la glande et de la fixation. Pour analyser les effets en termes d’efficacité et d’hypothyroïdie induite d’une dose calculée d’iode radioactif chez les patients ayant un goitre multinodulaire toxique, une équipe allemande...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…