ADA 2018 : Toujeo confirme son intérêt par rapport à l’insuline dégludec | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

ADA 2018 : Toujeo confirme son intérêt par rapport à l’insuline dégludec

Toujeo, insuline glargine dosée à 300 unités/ml (Sanofi), apparaît non inférieure à l’insuline dégludec (100 unités/ml) chez les adultes atteints de diabète de type 2 et n’ayant jamais reçu d’insuline, concernant le contrôle glycémique, et montre de plus une tendance positive concernant le risque d’hypoglycémie.

C’est ce qui ressort des résultats de l’étude Bright, qui ont été présentés lors de la 78ème session scientifique de l’American diabetes association (ADA, Orlando 22-26 juin 2018).  

Cette étude visait à comparer l’efficacité et la sécurité de Toujeo par rapport à celles de l’insuline dégludec (100 unités/ml) sur une période de 24 semaines. Au total, 929 adultes souffrant de diabète de type 2, insuffisamment contrôlés par antidiabétiques oraux ou agonistes du récepteur de GLP-1, et n’ayant jamais suivi de traitement à l’insuline, ont été randomisés. Au terme de l’étude, les réductions de taux d’HbA1c étaient comparables dans les groupes Toujeo et insuline dégludec :  1,64% et -1,59%, respectivement.

En outre, Au cours des 12 premières semaines de traitement, période pendant laquelle patients et médecins déterminent la dose individuelle d’insuline la plus appropriée, Toujeo a réduit de 23% le taux d’hypoglycémie et de 26% l’incidence des épisodes d’hypoglycémie, comparativement à l’insuline dégludec (p<0,05). Au cours des 12 semaines suivantes de l’étude, les deux traitements ont démontré une incidence et un taux comparables d’hypoglycémie.

Pour le Pr Alice Cheng (Université de Toronto, Canada, et chercheuse principale de l’étude), ces données sont importantes : "L’hypoglycémie est une préoccupation pour les personnes atteintes de diabète, surtout pendant la période initiale d’adaptation de la dose. S’ils font de l’hypoglycémie, en particulier durant cette période de début du traitement, les patients risquent d’être amenés à interrompre la prise du médicament."

Sources : 
Communiqué de presse de Sanofi

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…