Congrès de la société européenne d’HTA : bientôt des propositions françaises | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Congrès de la société européenne d’HTA : bientôt des propositions françaises

Après les recommandations américaines et maintenant européennes, des experts français travaillent sur un texte qui devrait être rendu public en décembre prochain.

 

Le Dr Thierry Denolle, président de la Société française d’hypertension artérielle (Sfhta), donne son point de vue sur les principales actualités du congrès.

Egora : Que pensez-vous de ces nouvelles recommandations européennes de prise en charge de l’HTA ?

Dr Thierry Denolle : Les recommandations américaines de 2017 ont préconisé un seuil de 130/80 mm Hg pour le diagnostic de l’HTA. Depuis les recommandations européennes ont été présentées à l’ESH le 8 juin 2018. Elles ont quelques points communs avec le texte américain même si elles vont moins loin, et préconisent désormais une bithérapie d’emblée chez la plupart des hypertendus. La Société française d’hypertension artérielle (Sfhta) a pris bonne note de ces recommandations. Deux groupes de travail ont été formés pour les étudier, notamment les recommandations européennes auxquelles certains hypertensiologues français ont participé, en s’appuyant sur les spécificités de l’HTA en France. Ces experts rendront leurs conclusions les 13 et 14 décembre 2018 à Paris lors des prochaines Journées de l’hypertension artérielle. En attendant, les recommandations proposées en 2013 par la Sfhta et reprises par la Haute autorité de santé (HAS) demeurent la référence.

 

Quelles sont les principales actualités en matière d’HTA ?

Elles sont mauvaises s’agissant de l’HTA en France. La prise en charge de cette affcetion se dégrade depuis 10 ans dans notre pays, avec comme l’ont bien montré les dernières données de l’étude FLAHS 2017 et une étude observationnelle de Santé publique France, un taux de patients contrôlés représentant à peine la moitié des patients hypertendus traités, et un équilibre tensionnel global insuffisant. Les raisons...

Sources : 

D’après un entretien avec le Dr Thierry Denolle, président de la Société française d’hypertension artérielle (Sfhta) ; et le 28e Congrès de la Société européenne d’hypertension artérielle (Barcelone 8-11 juin 2018).

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…