Evaluation du risque cardiovasculaire : le CNGE ne recommande pas l’utilisation du score calcique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Evaluation du risque cardiovasculaire : le CNGE ne recommande pas l’utilisation du score calcique

A la lumière d’une revue systématique de la littérature qui vient d’être publiée, le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) juge que l’ajout du score calcique à une évaluation par simple équation type SCORE n’apporte aucun bénéfice clinique sur la survenue d’un événement cardiovasculaire. Pour évaluer le risque cardiovasculaire (CV) d’un patient, on utilise actuellement le SCORE 2 qui estime le risque de morbimortalité CV à 10 ans des sujets âgés de 40 à 89 ans. En plus, certaines sociétés savantes préconisent l’utilisation du score calcique (CAC) qui mesure l’étendu...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…