Du poisson gras 2 fois par semaine réduit le risque d’événement cardiaque chez les sujets ayant une pathologie vasculaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Du poisson gras 2 fois par semaine réduit le risque d’événement cardiaque chez les sujets ayant une pathologie vasculaire

Les études de cohorte rapportent des associations variables entre la consommation de poisson, une source majeure d’acides gras à longues chaînes oméga-3 et le risque de pathologies cardiovasculaires ainsi que de mortalité. Cette association dépend-elle de la présence ou non d’une maladie vasculaire préexistante ? Afin de l’analyser, une équipe internationale a poolé les données individuelles de sujets provenant de quatre études de cohorte : 147 645 sujets impliqués dans l’étude Prospective Urban Rural Epidemiology (PURE) dans 21 pays et 43 413 patients provenant de 3 études prospectives de 40 pays. La consommation de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…