"Il y a eu un manque d’investissement" : le SML veut défendre les grands piliers de la médecine libérale aux URPS | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Il y a eu un manque d’investissement" : le SML veut défendre les grands piliers de la médecine libérale aux URPS

A moins d’un mois des élections URPS, le Dr Philippe Vermesch, président du syndicat des médecins libéraux (SML) revient en détail pour Egora sur les propositions fortes de son programme. Valeurs du libéral, tarif de la consultation, paiement au forfait, attractivité du métier, coordination ou sécurité… Il défend une vision et un exercice de la médecine oubliés par les pouvoirs publics.    Egora : Quel bilan tirez-vous depuis la dernière élection ?  Philippe Vermesch : Le SML, suite aux dernières élections, a eu trois présidences de région : Occitanie, Grand...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…