Réforme de la Paces : le redoublement "exceptionnel" accordé aux étudiants en Pass et LAS  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Réforme de la Paces : le redoublement "exceptionnel" accordé aux étudiants en Pass et LAS 

Par un décret publié au Journal officiel, le Gouvernement autorise finalement certains étudiants de Pass et de LAS à redoubler exceptionnellement. Ils auront jusqu’au 23 août pour déposer leur dossier, selon des conditions précises.  

 

C’est l’épilogue de la mise en place désastreuse de la réforme du premier cycle des études de santé (R1C). Alors qu’elle avait mis fin à la Paces, au numerus clausus, et à la possibilité de doubler sa première année, tout ne s’est pas passé comme le ministère de l’Enseignement supérieur l’avait espéré. Dès septembre, les étudiants des nouvelles filières Pass et LAS ont rencontré nombre de problèmes et ont relevé d’importants dysfonctionnements : programmes mal ficelés, défaut de communication, manque de coordination entre les différentes composantes des universités, injustices lors des examens… Une situation qui a entraîné une mobilisation importante des étudiants et de leurs parents tout au long de l’année, pour demander plus de justice et d’équité au ministère de l’Enseignement supérieur. 

Si ce dernier a promis d’ouvrir plus de places en deuxième année de médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie (MMOP), il vient également d’accorder la possibilité aux Pass et aux LAS de redoubler exceptionnellement, ainsi que de prendre des mesures pour favoriser la promotion de la réforme.  

Un décret publié au Journal officiel précise, en effet, qu’une “commission d’examen des situations individuelles et exceptionnelles” serait mise en place dans toutes les universités. Elles auront pour mission de réexaminer...

les situations individuelles "lorsque des circonstances exceptionnelles ont affecté les chances réelles et sérieuses dont disposait l’étudiant d’accéder en deuxième année du premier cycle des formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie ou de maïeutique, pour la seule année universitaire 2020-2021”.  

 

Après examen du dossier par un jury, composé notamment du vice-président de la commission de la formation et de la vie universitaire du conseil académique de l’université, du directeur des unités de formation, d’un enseignant-chercheur, il sera donc possible pour les étudiants :  

-de redoubler leur année, 

-pour les étudiants en Pass ou de LAS, de se réinscrire en LAS pour présenter une candidature à la deuxième année de MMOP une seconde fois, sans avoir à valider à nouveau les 60 crédits ECTS normalement attendus. 

-de remettre à zéro le décompte des candidatures pour accéder à MMOP, la réforme prévoyant normalement deux tentatives au maximum.  

 

Les étudiants qui le souhaitent auront jusqu’au 23 août au plus tard pour saisir la commission.  

Le décret prévoit également que des places en deuxième année non pourvues dans certains parcours pourront être “reportées sur l’un ou les deux autres parcours de formation, ou un ou plusieurs groupes de parcours”. Ainsi, des étudiants en PASS pourront bénéficier de places en deuxième année de médecine réservées normalement aux LAS si ces dernières ne sont pas pourvues.  

 

L’ensemble de ces dispositions restent exceptionnelles et ne concernent que la promotion actuelle pour la rentrée 2021.  

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…