Moderna en ville : les détails de l'expérimentation

13/04/2021 Par Pauline Machard
Politique de santé
Alors que le vaccin à ARN messager Moderna est sur le point d’être distribué en Moselle auprès des médecins de ville, le ministère de la Santé a fait savoir que l’expérimentation serait progressivement étendue.

  Annoncée par Olivier Véran dans une interview au Journal du dimanche publiée dimanche 11 avril, la distribution du vaccin Moderna par les médecins de ville va être expérimentée dès cette semaine dans le département de la Moselle, a confirmé ce mardi 13 avril le ministère de la Santé. “Les conditions d’expérimentation de Moderna sont en cours de définition avec les acteurs de terrain”, a-t-il été précisé. Le vaccin Moderna est en effet privilégié dans le département, en raison de la forte présence du variant sud-africain. Cette mesure s’appuie sur une recommandation de la Haute autorité de santé (HAS) qui, dans un avis rendu vendredi, a recommandé la mise en place en Moselle “d’un accès aux professionnels autorisés à la vaccination en ville" pour les vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna, ainsi que pour celui de Johnson & Johnson (Janssen). Plus généralement sur tout le territoire, le vaccin Moderna “a vocation à passer progressivement en ville”, a fait savoir le ministère, mais “pas de façon volumineuse” dans un premier temps. En mai, il y aura une “augmentation du volume de ces expérimentations”, et la DGS table sur “environ 100 000 doses par semaine dans le circuit de la ville” en juin, même si “un volume important en centre de vaccination” devrait être conservé.

Commentant la moindre adhésion au vaccin Moderna par rapport au vaccin Pfizer, le ministère de la Santé a tenu à rappeler qu’il “n’y a absolument aucune raison de ne pas avoir confiance dans le vaccin Moderna”, arguant que le Pfizer et le Moderna sont des “frères jumeaux”. Il a fait savoir qu’il “ne se privera pas de ne plus donner le choix” entre les deux vaccins à ARN messager, dans les centres de vaccination.  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17