Applis santé : on trouve tout et n'importe quoi, alerte l'ANSM | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Applis santé : on trouve tout et n'importe quoi, alerte l'ANSM

Pression artérielle, glycémie, rythme cardiaque… Aujourd’hui, toutes ces mesures peuvent être réalisées grâce à des logiciels et des applications santé. Entre 2010 et 2012, le nombre d’applications santé sur smartphone a été multiplié par 5. Or, "seuls certains de ces logiciels sont des dispositifs médicaux (DM) ou des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV) car ils ont une finalité médicale", souligne l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm). De fait, une grande majorité de ces dispositifs ne conviennent pas à des usages médicaux car...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…