Entre "pressions" et "déconsidération", ces médecins responsables des centres de vaccination crient leur ras-le-bol | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Entre "pressions" et "déconsidération", ces médecins responsables des centres de vaccination crient leur ras-le-bol

A la demande de l'ARS et de la préfecture, les médecins et infirmiers libéraux vendéens ont monté des centres de vaccination en quelques jours, prenant sur leur temps libre et sur les fonds propres des CPTS ou des MSP auxquels les centres sont rattachés. Mais après avoir "massivement" ouvert les créneaux d'injections, ils ont dû faire machine arrière, faute de doses disponibles. Pris sous le feu croisé des patients mécontents, des "injonctions" de l'ARS et des demandes pressantes de Doctolib, les neuf médecins responsables des centres de vaccination vendéens dénoncent,...
24 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…