Un centre de vaccination tagué de croix gammées dans les Landes  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un centre de vaccination tagué de croix gammées dans les Landes 

Un centre de vaccination de Saint-Paul-lès-Dax (Landes) a été tagué de croix gammées, découvertes lundi matin par le personnel, a indiqué mercredi le parquet de Dax, qui a ouvert une enquête pour dégradation de bien d'utilité publique. 

Les saccages à l’encontre de centres de vaccination en France ne cessent de se multiplier. Après la dégradation et l’incendie de deux d’entre eux ce week-end, ce sont des croix gammées qui ont été taguées, ce lundi, sur les murs du centre de Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes.  

Certaines ont été dessinées à l'envers, a expliqué le parquet, confirmant des informations de France Bleu Gascogne. Une source proche de l'enquête, qui a également indiqué à l'AFP qu'il s'agissait de croix gammées "mal dessinées", a expliqué que la police avait été prévenue après que les dessins eurent été effacés par les services de nettoyage. 

Des signes semblables ont également été retrouvés le lendemain, mardi, dessinés au marqueur sur une affiche indiquant le centre de vaccination et des personnes ont été témoins d'insultes et de menaces proférées mardi et mercredi par un homme à l'encontre du personnel d'accueil du centre, selon la même source.  

 Jeudi matin, la police a arrêté et placé en garde à vue un retraité de 59 ans, a-t-on appris de source proche de l'enquête. L'homme, inconnu des services de police, a été interpellé à son domicile, dans cette même commune, par les enquêteurs du commissariat de Dax qui ont pu remonter jusqu'à lui grâce au recoupement d'"un signalement précis" et de "différents témoignages", selon cette source. Entendu par les policiers, le quinquagénaire s'est montré jusqu'ici "plutôt confus" dans ses propos, a-t-elle précisé.

Selon le maire de Saint-Paul-lès-Dax, Julien Bazus, interrogé par la radio, un vigile sera désormais présent au centre de vaccination pendant les horaires d'ouverture. "Nous avons renforcé la sécurité aux abords du centre, avec la police nationale et municipale", a-t-il affirmé. Une enquête pour dégradation de bien d'utilité publique a été ouverte.  

[avec AFP]     

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…