Indemnités kilométriques ou frais réels, comment faire le bon choix ?

25/10/2021
Vous êtes médecin en libéral, votre véhicule est au cœur de votre activité lors de vos tournées à domicile. L’administration fiscale l’a bien compris…  Notre partenaire Comptasanté fait le point.

Il existe deux méthodes pour déterminer le montant déductible de votre activité concernant les frais de véhicules : les frais réels et les indemnités kilométriques. 

Pour vous permettre de déduire le montant le plus élevé, faites le comparatif à la fin de chaque année. Pour cela, deux éléments nous sont indispensables : 

  • Le nombre de kilomètres professionnels parcourus dans l’année.  
  • Le montant total des frais engagés pour votre véhicule dans l’année. Pour cela, vous devez payer tous les frais liés à votre véhicule avec votre compte professionnel, et conserver bien tous les justificatifs, et ce même quand vous partez en vacances ou en week-end.  

 

Déduire les frais de véhicule (deux options) : les frais réel ou le forfait d’indemnités kilométriques

  1. L’option des frais réels. Cette méthode correspond à déduire l’ensemble des frais que vous avez réellement engagés concernant votre véhicule : essence, lavage, entretien, petite réparation… On applique au montant de l’ensemble de ces dépenses une quote-part en pourcentage correspondant à l’utilisation professionnelle que vous faites de votre véhicule. 
  2. L’option des indemnités kilométriques (IK). Il s’agit d’appliquer au nombre de kilomètres professionnels parcourus un barème publié chaque année par l’administration fiscale. Pour les trajets domicile-travail, un seul aller-retour est autorisé par jour, de 2x40km soit 80km/jour maximum. 

 

Attention : les péages et les frais de parking n’entrent pas dans les frais de véhicule et restent totalement déductibles s’ils sont liés à votre activité libérale. 

 

Frais de véhicule : comparatif pour choisir l’option de déduction la plus avantageuse.  

L’éternelle question : "Est-il plus intéressant de déclarer les...

frais réels ? ou en IK ?"…  

Il n’y a pas de réponse automatique car elle est propre à l’activité de chaque professionnel. Malgré tout, on peut constater que si vous réalisez plus de 12.000 km professionnels/an, l’indemnité kilométrique vous sera sûrement plus avantageuse. 

Pour vous aider à déduire au mieux vos charges, votre comptable dédié Comptasanté réalisera pour vous le comparatif entre les 2 options pour vous appliquer la plus avantageuse. 

 

Ne pas confondre les "Frais de véhicule" et les "Frais de déplacement"

Les frais de déplacements, c’est quoi ? 

  • Sont déductibles de votre activité, les frais de transport engagés à l’occasion de voyages présentant un caractère professionnel (séminaires, formation professionnelle), soit : les billets d’avion et de train, les frais de péage d’autoroutes, les frais de repas et d’hébergement. 
  • Sont déductibles au titre des frais de déplacements urbains : les frais de taxi, de péage, de transports en commun, de parcmètre et de stationnement. 

 

Comptasanté est le leader national de l’expertise comptable en ligne, dédié exclusivement aux professionnels de santé. Comptabilité BNC, conseils optimisation de charges, URSSAF, CARMF, forfait 2%, forfait 3%, ZFU, ZRR… obtenez un diagnostic personnalisé sur vos avantages fiscaux en contactant notre partenaire ici.
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9