Projet de loi sur l'aide à mourir : l'Ordre des médecins confiant sur les annonces de Macron mais "vigilant"

12/03/2024 Par Sandy Bonin
Ethique
Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a donné les grandes lignes du projet de loi sur l'aide à mourir dans une interview donnée à La Croix et à Libération, le Conseil national de l'Ordre des médecins constate que le texte semble "s’inscrire dans la continuité des conclusions de la Convention citoyenne sur la fin de vie" et de celles de l’Ordre. 

"Ce texte constitue une avancée significative pour la prise en charge des patients en fin de vie. La philosophie et l’esprit général du texte, tels que présentés par le Président de la République, semblent s’inscrire dans la continuité des conclusions de la Convention citoyenne sur la fin de vie et des conclusions de l’Ordre des Médecins, présentées lors de son assemblée générale en avril 2023, notamment sur le développement des soins palliatifs", se félicite le Conseil de l'Ordre dans un communiqué, diffusé lundi 11 mars.

Le Cnom est notamment satisfait de constater que "l’exclusion des mineurs et des patients hors d’état de manifester leur volonté, et la prise en compte du rôle et de la place des médecins dans le processus, via une consultation collégiale", ont été repris par le Président de la République. 

"Cependant, l’Ordre des médecins reste sur ses positions et sera extrêmement vigilant quant au respect du code de déontologie, ainsi qu’au choix des personnes intervenant dans la réalisation de l'acte, si la loi en dispose ainsi", met en garde l'institution. 

 
Vignette
Vignette

2 commentaires
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,2 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 3 mois
et comme çà,on fera des économies sur les soins palliatifs bingo!...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,2 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 3 mois
donc certains médecins vont devenir des euthanasistes:1 par département par exemple comme les bourreaux de l'ANCIEN REGIME,avec la réputation qui s'y rattache on recule,on recule..............Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17