La France veut relocaliser toute la chaîne de production du paracétamol | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La France veut relocaliser toute la chaîne de production du paracétamol

Les ministères de l’Economie et de la Santé ont annoncé jeudi 18 juin que la France voulait contrôler sur son sol l’ensemble de la chaîne de production du paracétamol d'ici trois ans.  

Deux jours après l'appel du président pour relocaliser certains médicaments en France, les ministères de l’Economie et de la Santé ont annoncé vouloir relocaliser toute la chaîne de production du paracétamol d’ici trois ans. "Des travaux sont ainsi engagés avec Seqens, Upsa et Sanofi pour que, d'ici trois ans, la France soit en mesure de reproduire, conditionner et distribuer du paracétamol", précise un communiqué conjoint de la secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie Agnès Pannier-Runacher et d’Olivier Véran. 

"Nul ne peut concevoir que la France soit un jour dans l'incapacité de permettre à chacun d'accéder à des soins, à des traitements et à des médicaments", a précisé le ministre de la Santé. En février, un rapport commandé par le Gouvernement faisait ainsi plusieurs recommandations sur d'éventuels pénuries de médicaments essentiels. "Sur cette base, le Comité stratégique de filière des Industries et Technologies de Santé élaborera un plan d'actions qui reposera sur le recensement de projets industriels pouvant faire l'objet de relocalisations, en tenant compte de leur faisabilité socio-économique, des externalités environnementales et sociales, ainsi que des critères d'éligibilité aux mesures de soutien nationales et européennes", poursuit le communiqué. 

Pour les ministres de l’Economie et de la Santé, la relocalisation de la production des principes actifs du paracétamol constitue “un premier exemple de cette démarche.  Le Gouvernement a d’ailleurs...

10 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…