La grève des médecins libéraux suspendue, des réunions à la Cnam dès la semaine prochaine

18/10/2023 Par Louise Claereboudt

Réunie ce mardi 17 octobre dans la soirée, l’intersyndicale des médecins libéraux a annoncé la suspension de son mouvement d’arrêt des activités. La lettre de cadrage du ministère de la Santé "ouvre des horizons pour soutenir et rendre attractif l’exercice libéral", justifie-t-elle. De son côté, la Cnam annonce qu'elle organisera des réunions bilatérales avec chaque syndicat la semaine prochaine, pour préparer les négociations.   "La mobilisation de l’ensemble des médecins libéraux soutenus par les jeunes médecins en formation a été exemplaire, responsable et massive sur tout le territoire", s’est réjoui l’intersyndicale dans un communiqué diffusé hier soir à la presse. Cinq jours après le début de la grève, les douze organisations qui composent cette intersyndicale se sont de nouveau réunies pour décider de la poursuite du mouvement. La lettre de cadrage adressée par le ministère de la Santé au directeur général de la Caisse nationale de l’Assurance maladie semble leur avoir donné suffisamment satisfaction pour mettre fin à ce mouvement d’arrêt des activités de la médecine libérale. "Elle ouvre des horizons pour soutenir et rendre attractif l’exercice libéral", écrit l’intersyndicale, qui annonce que les premières rencontres bilatérales entre la Cnam et les syndicats auront lieu "la semaine prochaine".   La PPL Valletoux reste "une redoutable menace" Si la grève prend fin, la vigilance, elle, "reste absolue" et "la mobilisation intacte", préviennent les organisations. Car la proposition de loi Valletoux qui sera examinée à partir du 24 octobre prochain par les sénateurs "est une redoutable menace pour l’exercice libéral et l’accès aux soins", explique l’intersyndicale, qui est opposée à cette PPL depuis le début. "Il ne pourra y avoir de négociations conventionnelles sérieuses et productives sous la contrainte d’un texte de loi coercitif et destructeur", prévient-elle.

"Le rôle de la médecine libéral pour l’accès à des soins de qualité pour tous les patients et sur tout le territoire est capital", poursuit l’intersyndicale, "ce mouvement d’arrêt d’activités des médecins libéraux vient de le démontrer".  

Des réunions bilatérales à la Cnam dès la semaine prochaine
En réaction à la publication de la lettre de cadrage, le directeur général de la Cnam, Thomas Fatôme, “confirme son souhait d’engager rapidement ces négociations”. L’Assurance maladie annonce qu’un “rendez-vous en bilatérale sera proposé par le directeur général à chaque syndicat, la semaine du 23 octobre, pour échanger en amont sur les grands axes de cette lettre de cadrage et initier les conditions propices au dialogue”. “Ces échanges permettront également de préparer les orientations qui seront présentées et votées par le conseil de l’Uncam, étape préalable à l’ouverture des négociations conventionnelles”, précise la Cnam.
A.M. 
9 commentaires
14 débatteurs en ligne14 en ligne
Photo de profil de Frederic Groseil
974 points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
Sur le "terrain" rural (ce que Paris néglige), je constate que des jeunes médecins généralistes déplaquent, ayant bénéficé(e)s d'aides à l'installation, de MSP communales avec loyers gratuits... cela...Lire plus
Photo de profil de Dr Philippe Tujague
150 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
La lettre de cadrage , à part un ton plus empathique correspondant au changement de stratégie annoncé par ROUSSEAU devant la CSMF, ne change pas grand chose. Il était évident qu'il ne parlerait pas ...Lire plus
Photo de profil de Daniel Godefroy
145 points
Médecine générale
il y a 9 mois
Il n'y a que les syndicats médicaux qui arrêtent une grêve avant le résultat des négociations. On ne voit jamais ça chez les dockers, les éboueurs, les employés des rafineries, les aiguilleurs du ciel...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17