Centres de vaccination : le Gouvernement envisage une fermeture d’ici 1 à 6 mois | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Centres de vaccination : le Gouvernement envisage une fermeture d’ici 1 à 6 mois

Les centres de vaccination contre le Covid-19 pourraient fermer cet automne ou au plus tard en février 2022, en fonction de la capacité des pharmaciens et médecins libéraux à prendre le relais.  

Alors que la campagne vaccinale ralentit en France, le Gouvernement envisage la fermeture des centres de vaccination, mis en place début 2021. Ils pourraient fermer cet automne ou au plus tard en février 2022, en fonction de la capacité des pharmaciens et des médecins libéraux à prendre le relais, selon un document du ministère de la Santé consulté mardi 14 septembre par l’AFP.

Deux scénarios sont sur la table. Selon que les libéraux parviennent à effectuer 750.000 injections par semaine, cela “impliquerait une fermeture des centres en octobre ou en février”, indique l’avenue de Ségur. 

“On a la capacité de vacciner si on nous donne les doses”, a réagi le Dr Jacques Battistoni, le président de MG France. Même discours du côté pharmaciens : “A partir du moment où on a les doses, il n’y a pas de difficultés pour faire les 750.000 vaccinations en ville”, pour Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).  

[Avec AFP] 

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…