"Contre le paiement à l'acte, j'ai choisi l'anarchie solidaire du partage d'honoraires" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Contre le paiement à l'acte, j'ai choisi l'anarchie solidaire du partage d'honoraires"

Ici, chaque consultation payée par un patient va dans un pot commun. Les quatre médecins généralistes associés de cette maison de santé de Gironde ont fait le choix militant du partage d'honoraires. Une manière de se détacher du paiement à l'acte, de gagner en qualité de vie… malgré quelques contraintes de temps en temps. Le Dr Stéphane Fraize, associé depuis trois ans, raconte le fonctionnement quotidien de ce groupe original. "Le partage d'honoraires, j'en avais entendu parler quand j'étais dans mon ancien cabinet seul. Je savais que ça existait, même...
23 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…