Baclofène : l'interdiction de prescrire à haute dose contestée devant le Conseil d'Etat | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Baclofène : l'interdiction de prescrire à haute dose contestée devant le Conseil d'Etat

S'estimant "en danger immédiat de rechute", une patiente a saisi la plus haute juridiction administrative de France pour obtenir l'annulation de l'abaissement par l'ANSM de la dose maximale de baclofène à 80 mg par jour. "Il y a une vraie urgence. 40 000 personnes sont en danger immédiat de rechute dans leur addiction à l'alcool" , a déclaré à l'AFP vendredi Thomas Maës-Martin, époux de la patiente qui a saisi le Conseil d'État le 24 janvier, confirmant une information du site Challenges.fr. Thomas Maës-Martin est le fondateur du collectif "Baclohelp",...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…