Refuser de se faire soigner par une femme pourra être sévèrement puni

03/11/2020 Par Louise Claereboudt
Politique de santé

Dans un long entretien accordé à La Voix du Nord, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est revenu sur les nouvelles formes de la menace islamiste et a affirmé que la France menait une “guerre culturelle” contre l’islam radical. Évoquant le délit de séparatisme, le ministre a notamment annoncé les risques encourus en cas de refus de se faire soigner par une femme.   Jusqu’à cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende : c’est la sanction qu’encoureront les personnes qui refusent, entre autres, de se faire soigner par une femme. Dans une interview accordée au journal La Voix du Nord, le ministre de l’Intérieur s’est exprimé sur le délit de séparatisme, alors que les attaques terroristes islamistes se multiplient sur notre sol. “Dès demain, toute personne ou groupe qui voudra faire pression sur les agents des services publics, quelqu’un qui refuse de se faire soigner par une femme ou qui refuse l’enseignement d’un professeur, pourra être poursuivi et condamné jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende”, a déclaré Gérald Darmanin. Si pour l’heure, rien n’est encore fait, le ministre précise qu’un projet de loi devrait arriver devant le conseil d’Etat entre mercredi et vendredi. “Nous regarderons ses remarques pour présenter un texte indiscutable juridiquement en conseil des ministres, le 9 décembre”, a assuré l’ancien maire de Tourcoing (Nord).   [avec La Voix du Nord]  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17